GRE GRE GRE GRE GRE


"GRE N° 5", 2008, acrylique sur toile, 16 x 22 cm.

« Toute la magie de l’amour s’envole dans le sommeil, on s’endort avec un prince, on se réveille avec un crapaud. » Marie Bell (1900-1985) (1).

Царевна-Лягушка

La peinture intitulée "GRE N° 5", représente une rainette, celle des contes de fée.

Dans les contes, un prince ou une princesse ou une magicienne bienfaisante, transformés en grenouille (ou crapaud) par le sortilège d'un magicien ou d'une fée attendent qu'on les délivre de leur sort, en général par un baiser.

La Princesse-Grenouille (2) est un conte russe traditionnel : Préoccupé par sa succession, un roi demande à ses trois fils de tirer chacun une flèche dans une direction différente : ils épouseront alors les femmes qui ramasseront leur flèche. Les deux premiers fils rencontrent ainsi de bons partis. La flèche du plus jeune, Ivan Tsarévitch, étant tombée dans un marais, il doit épouser la grenouille qui l'a trouvée. La grenouille se révèle être en réalité une jeune magicienne du nom de Vassilissa, « la très-sage ». Frappée par un sort que lui a jeté un sorcier, elle a été condamnée à garder une apparence de grenouille. Malencontreusement, Ivan jette au feu la peau de grenouille, ce qui éloigne de lui la princesse, et l'obligera à entamer une quête pour la retrouver. La princesse retrouvera son apparence humaine de différentes façons selon les versions.

Jean-Bernard Pouchous.

Bibliographie :

-1- Micheline Boudet, Passion Théâtre : Avec Marie Bell - Louis Jouvet - Madeleine Renaud - Gérard Philipe... un demi-siècle de théâtre français, éd. Robert Laffont, 2009.

-2- trad. Luda, Skazki, ill. I.Bilibine, La Princesse-Grenouille, éd. la farandole, 1976

L'AUTEUR
LIENS UTILES

80 X 40

ICONODULE

CRITIQUE

Par tags
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now