GIRODET - Catalineau


"D'après Girodet - Catalineau", 2010, acrylique sur toile, 35 x 27 cm.

« La vie n’est possible que dans un univers loin de l’équilibre. » Ilya Prigogine.


Vendéen.

La peinture intitulée "D'après Girodet - Catalineau", a été peinte d’après " Portrait de Cathelineau, généralissime de la grande armée catholique et royale", huile sur toile (226 x 156 cm.), de Anne-Louis Girodet (1767-1824), exposée au Musée d’Art et d’Histoire de Cholet.

« Cathelineau commandait les gens du Pin-en-Mauge et des environs. C'était, comme je l'ai dit, un simple paysan qui avait fait quelque temps le métier de colporteur pour le commerce des laines. Jamais on a vu un homme plus doux, plus modeste et meilleur. On avait pour lui d'autant plus d'égards, qu'il se mettait toujours à la dernière place. Il avait une intelligence extraordinaire, une éloquence entraînante, des talents naturels pour faire la guerre et diriger les soldats: il était âgé de trente-quatre ans. Les paysans l'adorait, et lui portaient le plus grand respect. Il avait depuis longtemps une grande réputation de piété et de régularité; tellement que les soldats l'appelaient le Saint de l'Anjou, et se plaçaient quand il le pouvaient auprès de lui dans les combats, pensant qu'on ne pouvait être blessé à côté d'un si saint homme. » Victoire de Donnissan de La Rochejaquelein (1772-1857) (1).

Gracchus Babeuf qualifia de "populicide" les exactions commises par la République en Vendée (1793-96) dans son pamphlet "Du système de dépopulation ou La vie et les crimes de Carrier".

Jean-Bernard Pouchous.

Bibliographie :

-1- Marquise de La Rochejaquelein, André Sarazin, Mémoires de la marquise de La Rochejaquelein, née Marie-Louise-Victoire de Donnissan, éd. Mercure de France, coll. Le temps retrouvé, 1988.

L'AUTEUR
LIENS UTILES

80 X 40

ICONODULE

CRITIQUE

Par tags
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black