16-VITE, ELLE A JAX


"Vite, elle a Jax", 2006, acrylique sur toile, 80 x 40 cm.

« Il est plus difficile de dissimuler les sentiments que l’on a que de feindre ceux que l’on n’a pas.» François VI duc de La Rochefoucauld (1613-1680) (1).

Hygiène mentale.

Avec cette peinture intitulée "Vite, elle a Jax", je m’identifie au personnage principal. J’ai sept ans et je suis en train de boire un verre d’eau. L’autre personnage incrusté en haut de la composition, est une femme en tablier qui tournoie sur elle-même en nous montrant une boite en plastique. C’était le temps de la femme au foyer, de la mère de famille qui s’occupe de son intérieur, de ses enfants, de son mari. Les rares moments de loisir quand ils ne sont pas pris par les enfants sont passés à regarder la télé ou à consommer des produits aussi moches qu’inutiles, mais ça compense, c’est le palliatif à une frustration grandissante.

La mère donne, elle se donne à bras le corps, physiquement, sensoriellement, entièrement, la femme en retour a peu de reconnaissance, c’est normal, c’est la vie. Fatiguée, quand il lui reste un peu de disponibilité, elle déprime seule chez elle. Elle pense qu’elle n’y arrivera jamais, qu’elle n’y ait jamais arrivée, que son couple est un échec et que les enfants à l’adolescence deviennent mal élevés… Manque de temps, manque d’amour, dès le départ ça a foirer, le mariage un peu pour les autres, la naissance des enfants un peu trop médicalisée, l’allaitement déconseillé, les caresses et les câlins limités par tout ce temps perdu en activités ménagères, familiale, maritale, sociales … (2)

"Mères courage", sacrifice ultime, certaine mère ne s’y font jamais et se laissent aller, de désoeuvrement en désoeuvrement, la maison vide, le mari vieilli ou parti, les parents décédés, les enfants par monts et par vaux …

Mais revenons à "Vite, elle a Jax", inspirée d’une "pub" pour une poudre à récurer, cette peinture révèle le mot "hygiène" (3). Un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l’apparition de maladies contagieuses, basé essentiellement sur : le nettoyage et la détersion, la désinfection, la conservation. La personne qui s’occupe de çà est appelée dans le jargon des spécialistes des relations publiques "la ménagère de moins de 50 ans". Pour le publicitaire elle sera perçue comme une femme austère, ni très aimable ni très subtile qu’il faut néanmoins savoir séduire parce que c’est elle qui dicte sa loi.

Jean-Bernard Pouchous - 2007.

Bibliographie :

-1- La Rochefoucauld, Maxime et réflexions diverses, éd. Flammarion, coll. Garnier Philosophie, 1999.

-2- Caroline Eliacheff, La famille dans tous ses états, éd. LGF, coll. Le livre de poche, 2006.

-3- Frédéric Saldmann, On s’en lave les mains: Tout connaître des nouvelles règles de l’hygiène, éd. J’ai lu, coll. Bien être, 2008.

L'AUTEUR
LIENS UTILES

80 X 40

ICONODULE

CRITIQUE

Par tags
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black