Raphaël - "Jeune femme" (1520)


"D'après Raphaël - Jeune femme", 2012, acrylique sur toile, 35 x 27 cm.

« …c'était une belle femme, inutile d'en savoir plus long. » Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées reçues.


Muse.

La peinture intitulée "D'après Raphaël - Jeune femme", a été peinte d’après "Portrait de jeune femme ", huile sur toile (60 × 44 cm.), de Raphaël (1483/1520), exposée musée des beaux-Arts de Strasbourg.

L'identité de la femme représentée n'est pas connue et a été sujette à diverses interprétations mais beaucoup de spécialiste y voit un portrait de la célèbre Fornarina. Le personnage ressemble évidemment beaucoup au "Portrait d'une jeune femme" ou en italien "Ritratto di giovane donna" (1518/19), une peinture à l'huile sur bois (85 × 60 cm.), conservée à la galerie nationale d'art antique du Palais Barberini de Rome. Le peintre a réalisé le portrait de sa légendaire amante, dont il aurait également fait un portrait connu sous le nom de "La donna velata" (1516), huile sur toile (82 x 60,5 cm.) conservé à la Galerie Palatine du Palais Pitti de Florence. Le modèle est maintenant formellement identifiée comme étant la fornarina « la boulangère » Margherita Luti, fille du boulanger (fornaio en italien, fornaro dans le dialecte de Rome) Francesco Luti da Siena.

Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) immortalisa la relation de la Fornarina et de Raphaël en 1814 par un tableau actuellement au Fogg Art Museum de Cambridge intitulé "Raphaël et la Fornarina", huile sur toile (66 x 54 cm.) et par une autre œuvre aujourd’hui perdue "Le cardinal Bibbiena offrant sa nièce en mariage à Raphaël".

Jean-Bernard Pouchous - 2012.

L'AUTEUR
LIENS UTILES

80 X 40

ICONODULE

CRITIQUE

Par tags
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black